performances / concerts / projections / clubbing à la Station (à Paris) et en duplex du Long Winter Festival (à Toronto)

21:30 - 06:00

prévente : 10€
sur place : 15€

Pensée en confinement, lorsque la fête était clandestine ou sous surveillance, Diffracted Spaces est une performance hybride, accessible in-situ et sur le web, qui propose la rencontre impossible entre Paris et Toronto. A La Station, l’événement forme offre happenings et atmosphères simultanées. En streaming, prend l'air d’un film en train de se faire, alternant scènes tournées en direct à Paris et à Toronto. En fil rouge, Dominique Gilliot intervient depuis Paris comme agent de liaison entre les concerts et les performances, l'ensemble étant mis en image par le collectif Ascidiacea.

Avec la participation d'artistes résident·e·s / ami·e·s de La Station : NATHAN ROCHE BAND (live), SENTIMENTAL RAVE (dj), HEIMAT (live), OXYTOCINE (live AV), COUCOU GANG (live), CORBEILLE DALLAS (dj), LES REVENANT·ES (performance), DOMINIQUE GILLIOT (performance), TIMOTHEE NAY (performance), ASCIDIACEA (video)...

DIFFRACTED SPACES est un évènement diffusé en direct sur le web, toute personne présente à la soirée sera susceptible d’être filmée.

Visuel : Celia Gaultier

NATHAN ROCHE BAND (musique)

+

Après six années partagées entre CIA Débutante et Le Villejuif Underground (groupe résident à la Station - Gare des Mines), Nathan Roche n'avait pas sorti d'album en son propre nom depuis 2015. Il revient avec Drink Up, Rainforest Sinatra chroniquant sa vie à Paris et son adaptation récente au climat plus clément des Bouches du Rhône (La Ciotat). A l'instar d'un Robert Wyatt ou d'un Kevin Ayers, il nous raconte sa nouvelle vie de parfait freak.

SENTIMENTAL RAVE (musique)

+

La musique de Sentimental Rave oscille entre violence gabber et grande sensibilité. On y entend les errances solitaires et nocturnes de la jeunesse d'aujourd'hui. DJ, productrice et photographe autodidacte, elle a fait ses armes à La Station - Gare de Mines et représente les noctambules qui se rassemblent de nos jours dans les entrepôts des périphéries comme lors du premier âge d'or de la culture rave.
soundcloud.com/sentimentalrave

CORBEILLE DALLAS (dj)

+

Si elle fait ses premières apparitions sur scène au Bal Con en tant que performeuse, sa culture musicale électronique et son désir de jouer la font rapidement passer derrière les platines.
Dj et animatrice sur Station-station radio, elle a squatté les platines un peu partout à Paname, des clubs emblématiques jusqu'au afters les plus secrets.
Elle est depuis résidente au Rosa Bonheur et La Station - Gare des Mines, a également joué pour Peacock Society, Péripate, Le Rex, Dehors Brut...
facebook.com/corbeilledallass

HEIMAT (musique)

+

Derrière cet alias se cachent deux personnalités bien connues des sphères underground hexagonales : Olivier Demeaux, claviériste de Cheveu, et Armelle Oberle, dont on a déjà pu entendre la voix unique chez The Dreams ou Badaboum. Heimat a surpris son auditoire par l’originalité de ses compositions, inspirées aussi bien par la new wave et la trap que par les enregistrements ethnographiques d’Asie du Sud-Est.
soundcloud.com/teenagemenopause/sets/tmr015-heimat-st

OXYTOCINE (musique)

+

Bestiole synthétique en perpétuelle gestation, OXYTOCINE en fait trop avec moins que rien et enfante dans le plaisir en .txt .mp3 & .img sur l'instrumentale. Via son alter égo audiovisible, l'artiste multimédia Julia Maura fait dialoguer en live ses films, sa voix, ses textes & ses compositions dans un univers pop_rap qui porte un regard impulsif & incisif sur les questions de seXe et de genre, sur les nouvelles technologies et sur leurs hybridations respectives.
www.youtube.com/channel/UC8Gisns7K5np6m3GBna81_A

COUCOU GANG (musique)

+

Née dans les sous-sol de La Station - Gare des Mines, cette rencontre entre la jeune garde de l’association Coucou Crew (suivant des exilé·e·s) et Tropical Horses accompagnés par Cheveu2feu est sûrement le secret le mieux gardé de l'extrême-Nord parisien. Afro-beat offensif, hip-hop made in Conakry, slam psychédélique ou sonorités punk au programme d’une des plus belles unions made in Porte d'Aubervilliers.
bit.ly/2UF7QFs

DOMINIQUE GILLIOT (performance)

+

Entre pop-culture et pop-philosophie, Dominique Gilliot développe un travail qui déconstruit avec humour et poésie certains codes et certaines valeurs qui paraissent aller de soi. Diplômé·e des Beaux-Arts de Cergy-Pontoise et post-diplômé·e des Beaux Arts de Lyon, Dominique Gilliot a performé dans de nombreux lieux d’art contemporain en France (Centre Pompidou Paris, Frac île-de-France, Ferme du Buisson, Jeu de Paume, Subsistances à Lyon, Friche de la Belle de Mai à Marseille, Parc Saint Léger) et à l’étranger (Bruxelles, Mudam au Luxembourg, Human Resources et Machine Project à Los Angeles, Pinacoteca São Paulo). Depuis quelques années, elle a transporté sa pratique performative vers le spectacle vivant, et a notamment été artiste associée à la Ménagerie de Verre en 2019.

LES REVENANT·ES (installation - performance)

+

Depuis maintenant plusieurs années, l’artiste et performeuse Johanna Rocard s'interroge sur la notion de collectif, et plus particulièrement sur les gestes et rituels de conjuration du mauvais sort qui lient les groupes humains en temps de crises. Elle tente de voir comment ces derniers gardent en leur sein les survivances, de rites plus anciens.
En préambule de sa prochaine création, Batailles Nocturnes, elle propose pour la soirée Diffracted spaces « Les Revenant.es » un récit en quatre chapitres où des créatures de la nuit réveillent les fantômes des danses de sols, quelles soient queers, paysannes, sorcières, car inlassablement se joue la même histoire. Avec Arnaud Bourgoin, Nina Berclaz, Mahé Cabel & Gwendal Raymond
bit.ly/3mlFNWZ

TIMOTHÉE NAY (danse)

+

Cela fait longtemps que Timothée a fait des soirées de la Station son terrain de jeu, et il est très excité à l'idée de danser et de faire ses trucs bizarres dans des coins rigolos de Station Sud, mais aussi un peu de Station Nord.
Ses moves bizarres, il les recherche depuis 2017, année où il a commencé la danse avec le voguing puis le twerk et le krump. Depuis, il a performé au Générateur, à Mains d'œuvres, au Vidéodrome 2 à Marseille, à la Fabrique de Caen, ou encore sur la péniche Urban Thabor où il était résident avec Jamika Ajalon pour le programme Station Flottante.
Au printemps dernier, Timothée a présenté "Je n'ai pas d'opinion sur le voguing", son premier solo, qui se veut autobiographique, mais qui peut aussi fonctionner comme une anthropologie du regard blanc sur le voguing.
instagram.com/timoth.nrg/

ASCIDIACEA (réalisation)

+

Le collectif Ascidiacea est un groupe de recherche et d'expérimentation qui conçoit des installations interactives au carrefour des univers de l'imagination sensible et des nouvelles écritures narratives de l'image, du son et de l’espace.

Célia Gaultier (DA graphique)

+

Illustratrice influencée par les cultures marginales et populaires, le kitsch et le féminisme.

ET AVEC LA PARTICIPATION À TORONTO DE...

+

BÉSÉ / ROSHANIE / ASUQUOMO / NEW CHANCE / BLACK WINTER WELLS / CERÉNA / HOUSE OF SIRIANO / SISI SUPERSTAR / KARIM OLEN ASH