17:00 — DU TEMPORAIRE AU TRANSITOIRE, QUELLE INFLUENCE SUR LE PROJET URBAIN ?

previous arrow
next arrow
Slider

Jeudi 31 mai — 17:00
La Station — Gare des Mines

Cécile Diguet convie des responsables d’établissements culturels, de plateformes de crowdfunding, des promoteurs immobiliers et un représentant des collectivités locales pour échanger autour de la capacité des lieux culturels à s’ancrer dans leurs territoires, voire à les influencer et dessiner peut-être leurs avenirs. Quelles modalités de dialogue ? Quelle temporalités sont nécessaires ? Quels modèles économiques ?


INTERVENANTS :
Juliette Bompoint (Mains d’œuvre), Adrien Aumont (KissKissBankBank), Sophie Rosso (Quartus), Didier Ostre (Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité), David Georges-François & Olivier Le Gal (Collectif MU)


MODÉRATION : CÉCILE DIGUET (IAU)
Cécile Diguet est urbaniste, formée à Sciences-Po et à la Bartlett School of Architecture à Londres. Après 6 ans à l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR) et 4 ans côté maitrise d’œuvre chez Urban Act, elle rejoint l’IAU IdF en 2015, et prend en charge plusieurs sujets dont les nouveaux modes de la fabrique urbaine comme l’urbanisme transitoire. Elle s’intéresse aux questions des communs urbains, de la décentralisation des réseaux techniques et de la réappropriation citoyenne de la fabrique urbaine, notamment via l’émergence de tiers-lieux. Cécile Diguet travaille également sur l’imbrication entre questions énergétiques, numériques et spatiales, en particulier dans le cadre d’une recherche avec l’INRIA et l’EAVT concernant les data-centers.


Juliette Bompoint (Mains d’œuvre)
Juliette Bompoint est une entrepreneuse culturelle passionnée d’économie sociale et solidaire. Après des études à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble, elle fait ses premières armes avec l’Ensemble Baroque de Toulouse et le festival Passe ton Bach d’abord et la structure d’art contemporain dans l’espace public ‘Entrez sans frapper’ où elle créé son premier Groupement d’Employeur en 2003, OPEP (Organisation pour l’Emploi partagé). Elle co-fonde en 2008Mezzanine Spectacles spécialisés dans l’accessibilité des financements européens, puis Mezzanine Admin, un groupement d’employeurs culturels cinéma-spectacles. Elle devient ensuite en 2013, directrice adjointe du Carreau du Temple à Paris et dirige depuis fin 2015Mains d’œuvres, lieu pluridisciplinaire pour l’imagination artistique et citoyenne (Saint-Ouen). Elle y développe le projet La Main 9-3.0, coopérative de lieux pluriels, lieux participatifs de culture augmentée sur le territoire du Grand Paris.


Adrien Aumont (KissKissBankBank)
Co-fondateur de KissKissBankBank, avec Ombline Le Lasseur et Vincent Ricordeau, entreprise de financement collaboratif depuis mars 2010. Adrien Aumont a également fondé HelloMerci et Lendopolis, après avoir connu diverses expériences dans le cinéma, la télévision, l’industrie musicale et la publicité. Il s’intéresse à la manière dont le financement participatif peut modifier les rapports de force et l’autonomie d’acteurs issus de la société civile.


Sophie Rosso (Quartus)
Sophie Rosso rejoint QUARTUS Tertiaire en tant que Directrice Générale en octobre 2017, avec pour mission de déployer la marque, en pleine expansion, auprès des acteurs du tertiaire. Diplômée de l’Essec (Chaire Immobilier), Sophie Rosso a débuté sa carrière en 2006 chez Bouygues Immobilier. D’abord responsable de développement des produits neufs, puis à partir de 2013 Directrice du département Green Office au sein de la direction de l’Immobilier d’entreprise Ile-de-France, elle s’occupe de grandes opérations tertiaires et mixtes sur Ivry-Confluences, Saint-Denis, Paris (Batignolles), Rueil-Malmaison ou encore Meudon. En septembre 2014, elle rejoint le cabinet de Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris, chargé de l’urbanisme, de l’architecture et des projets du Grand Paris. Elle pilote ainsi plusieurs projets mêlant innovation, développement économique et urbanisme, notamment le projet de l’ »Arc de l’innovation », pôle d’attractivité économique au cœur des quartiers populaires.


Didier Ostre (Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité)
Directeur Général des Services de la Ville de Bondy durant six ans puis de Bagnolet pendant trois ans, Didier Ostre a initié des collaborations inter-services municipaux au service du développement du territoire et de l’espace public, mais aussi avec les nouvelles collectifs d’architectes comme Ya+K, fortement impliqué à Bagnolet. Il est à présent Directeur général adjoint de l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité.